Plaquettes de frein : tout ce qu’il faut savoir

Parmi les pièces de sécurité d’un véhicule figurent en bonne place les plaquettes de frein, qui sont des composants incontournables du système de freinage. Situées au cœur même du système, elles participent à l’efficacité du freinage et à la sécurité du conducteur. Il convient donc d’en prendre grand soin, non seulement pour maintenir les performances de sa voiture, mais surtout pour éviter tout éventuel accident.

Cependant, les plaquettes de frein sont des pièces dont la fonction peut être sous-estimée ou méconnue par nombre d’automobilistes. Ainsi, nous vous proposons de découvrir quelques détails importants sur les plaquettes de frein, en complément à notre guide complet pour entretenir son auto.

Tout savoir sur les plaquettes de frein-1

Les plaquettes de frein, qu’est-ce que c’est ?

Les plaquettes de frein sont des pièces composant le système de freinage à disques des véhicules. Protégées par une garniture et maintenues dans un étrier, elles assurent des frictions, lesquelles provoquent le ralentissement ou l’arrêt de la voiture.

En effet, lorsqu’on appuie sur la pédale de frein, le liquide de frein est comprimé et pousse un piston qui, à son tour, pousse les plaquettes de frein qui se frottent aux disques. Elles compressent ces derniers, les amenant ainsi à stopper leur rotation. Le véhicule perd alors en vitesse et la roue s’immobilise.

Que faire quand les plaquettes de frein sifflent ?

Constamment sollicitées lors de la conduite, les plaquettes de frein finissent par se détériorer. Cette usure peut se manifester par des sifflements émis par les plaquettes. Mais, que faire lorsque les plaquettes de frein sifflent ?

De nombreux automobilistes pensent à changer tout de suite leurs plaquettes. Cependant, il faut remarquer que les sifflements de plaquettes de frein ne sont pas forcément synonymes d’une fin de vie des pièces, ni d’une urgence de changement. En effet, ces bruits désagréables lorsque l’on freine peuvent signaler d’autres problèmes de fonctionnement plus ou moins graves, auxquels il faut trouver des solutions selon le cas. Ainsi, les causes des sifflements peuvent être :

  • une accumulation de poussière : il faut alors nettoyer les plaquettes à l’aide de produits spécifiques pour frein ;
  • des disques de frein rayés : il faut changer les disques dans ce cas ;
  • un mauvais point de contact entre plaquettes et disque de frein : il faut limer les bords des deux pièces pour faciliter le contact ;
  • une mauvaise adaptation des plaquettes à l’étrier : cette situation oblige à changer les plaquettes ;
  • une vitrification des plaquettes : elle rend les plaquettes dures, lisses ou glissantes, et nécessite un passage chez le garagiste ;
  • un manque de lubrification : il faut appliquer de la graisse de cuivre au dos des plaquettes.

Comment réagir quand les plaquettes de frein fument ?

Est-ce normal que les plaquettes de frein fument ? La réponse est bien entendu non, car de la fumée qui sort d’une roue d’automobile n’est jamais de bon augure. En effet, c’est généralement le signe d’une surchauffe des plaquettes. Plusieurs raisons directement liées aux plaquettes elles-mêmes ou aux composants du système de freinage expliquent cela.

Tout d’abord, l’apparition de fumée peut être imputable au grippage de l’étrier, ce qui bloque les plaquettes contre le disque, provoquant de la fumée et parfois un début d’incendie. Ensuite, l’apparition de fumée se remarque lorsque les plaquettes de frein, qui fonctionnent généralement à très haute température, sont trop sollicitées lors de la conduite. Par ailleurs, les plaquettes de frein fument à cause du mauvais freinage.

Enfin, un cylindre de roue coincé, un flexible de frein restreint ou tout dysfonctionnement qui occasionne une mauvaise distribution du liquide de frein peuvent causer une surchauffe des plaquettes de frein et l’apparition de fumée. Lorsque cela arrive, le geste le plus indiqué est d’amener son véhicule dans un centre automobile.

Comment se servir du témoin d’usure des plaquettes de frein ?

Lorsque les plaquettes de frein n’émettent ni des sifflements ni de la fumée, elles peuvent connaître un dysfonctionnement ou une usure détectables par d’autres moyens. L’un de ces moyens est le témoin d’usure. Ce dispositif est sans doute bien connu des conducteurs expérimentés, mais encore faut-il savoir comment utiliser le témoin d’usure des plaquettes de frein.

En effet, le témoin d’usure des plaquettes de frein est un outil de contrôle qui informe le conducteur de leur niveau de détérioration. Ce dispositif peut prendre plusieurs formes. On distingue ainsi les témoins d’usure sonores et les témoins d’usure lumineux.

Le témoin d’usure sonore est une sorte de tôle de frottement assemblée au support des plaquettes de frein. Elle produit un grincement lorsque la limite d’usure des plaquettes de frein est atteinte. Celles-ci se frottent à la tôle et au disque de freinage, provoquant ainsi les bruits en question.

Quant au témoin d’usure lumineux ou électronique, il est en général composé d’un interrupteur, d’un circuit de commutation et d’un voyant d’avertissement situé sur le tableau de bord. Ainsi, en cas d’atteinte de la limite d’usure, l’interrupteur d’avertissement est touché, activant le circuit électrique, qui déclenche à son tour le voyant lumineux. Il apparaît alors un signal constitué d’un rond lumineux orangé, entouré de pointillés.

Pour profiter de la fonction d’avertisseur de ce dispositif, il suffit d’être attentif aux bruits et aux signaux émis par sa voiture.

Quand remplacer ses plaquettes de frein ?

Tout bon conducteur doit savoir quand changer les plaquettes de frein de sa voiture pour éviter tout danger. Les sifflements, l’apparition de fumée et les signaux du témoin d’usure sont des appels à procéder à un remplacement de ces pièces. D’autres signaux doivent être considérés, comme une distance de freinage plus longue.

Toutefois, il n’est pas conseillé d’attendre ces avertissements ou ces dysfonctionnements pour remplacer ses plaquettes de frein. En effet, ces dernières doivent être changées lorsque le véhicule a parcouru entre 10 000 et 30 000 kilomètres.

Quelles plaquettes de frein choisir ?

Être bon conducteur, c’est aussi savoir comment choisir des plaquettes de frein pour son auto, lorsqu’il faut les changer. Pour réussir cet exercice délicat, il est conseillé d’adopter des plaquettes de rechange identiques aux anciennes. Néanmoins, il faut rester attentif aux points suivants :

  • la marque de fabrication : s’approvisionner chez les fabricants connus ;
  • la forme de la plaquette de frein : identique à l’ancienne ;
  • les dimensions : identiques aux anciennes, surtout au niveau de l’épaisseur, qui doit est comprise entre 12 et 18 mm ;
  • le prix : opter pour des originales qui sont tout de même relativement plus chères que les adaptables.
Tout savoir sur les plaquettes de frein-2

Comment remplacer les plaquettes de frein de sa voiture ?

Après le choix de nouvelles plaquettes, il ne reste qu’à changer les plaquettes de frein sur son auto. Les étapes à suivre sont les suivantes.

  1. Démonter la roue et lever le véhicule.
  2. Repousser le piston.
  3. Desserrer l’étrier de frein.
  4. Soulever l’étrier et retirer les plaquettes de frein.
  5. S’assurer d’avoir des plaquettes de rechange identiques aux anciennes.
  6. Nettoyer et lubrifier le support d’appui des plaquettes.
  7. Insérer les nouvelles plaquettes de frein dans l’étrier.
  8. Connecter le témoin d’usure.
  9. Pomper la pédale de frein 3 à 4 fois à vide pour coller les plaquettes de frein sur la surface du disque.

À noter qu’après installation, un rodage des nouvelles plaquettes de frein est nécessaire sur 500 à 1 000 kilomètres. Par ailleurs, il faut souligner que les plaquettes de frein se changent toujours par paire.

Comment préserver ses plaquettes de frein ?

Après leur installation, il faut entretenir les plaquettes de frein de son auto pour éviter l’usure rapide. À cet effet, il convient de chanfreiner les bords des garnitures des plaquettes, d’éviter les freinages brusques, ainsi que de s’assurer du bon fonctionnement des autres pièces du système de freinage.

De même, il faut rester attentif au moindre signe de détérioration et procéder au changement de plaquettes si possible. Pour un entretien complet, mieux vaut se rendre chez son garagiste lorsque le moindre signe anormal est donné par les roues.

Nous vous recommandons ces autres pages :