Tout savoir sur l’entretien des plaquettes de frein

Les plaquettes de frein sont des pièces fondamentales dans le fonctionnement du système de freinage. Celles-ci sont mises à rude épreuve chaque fois que le conducteur appuie sur la pédale de frein. Vital à la sécurité, le système de freinage tout entier doit subir un entretien minutieux et régulier.

Les plaquettes de frein ne font pas exception, d’autant que ce sont des pièces d’usure. Au fur et à mesure des freinages, leur garniture s’amincit, jusqu’à devoir les changer rapidement, sous peine d’abîmer les disques de frein. Néanmoins, il existe quelques astuces qui, si elles sont correctement appliquées, permettent de ménager les plaquettes. Découvrons ces quelques conseils.

Comment entretenir les plaquettes de frein de son auto ?-1

Comprendre son véhicule : le fonctionnement du système de freinage

Une voiture ralentit lorsque son conducteur appuie sur la pédale de frein, qui actionne un amplificateur. Cette énergie se transforme en pression hydraulique : le liquide de frein sort d’un cylindre vers deux circuits croisés. Ceux-ci prennent la direction des quatre roues.

Ainsi, le freinage demeure équilibré, ce qui s’avère utile pour éviter de chasser le véhicule d’un côté ou de l’autre. Chacune des roues possède des récepteurs qui reçoivent le liquide de frein. Ce sont eux qui poussent les plaquettes de frein (pour les freins à disque) sur un disque, ou les garnitures (pour les freins à tambour) à s’appuyer contre un tambour.

Les véhicules possèdent également des aides au freinage. Le système le plus important est l’ABS, qui évite le blocage des roues lors d’un freinage d’urgence. Cela permet au conducteur de garder le contrôle de sa voiture sur n’importe quelle surface.

Comment l’usure des plaquettes de frein intervient-elle?

Les plaquettes de frein entrent donc en contact avec les disques afin de ralentir leur rotation, puis celle de la roue. Sous l’effet du frottement et de la chaleur que cela entraîne, la garniture des plaquettes de frein s’érode. Les pièces du système de freinage sont soumises à des températures extrêmes, pouvant atteindre 800 °C.

Si le propriétaire du véhicule ne contrôle pas régulièrement les plaquettes de frein, celles-ci vont finir par s’amincir. Inefficaces, elles ne freinent plus les disques de frein. Les étriers prennent le relais, ce qui abîme les deux pièces. Voilà pourquoi les plaquettes de frein doivent être contrôlées tous les 10000 km. Elles doivent être changées immédiatement sous 3 mm d’épaisseur.

Comment entretenir les plaquettes de frein de son auto ?-2

Conseils d’entretien pour préserver les plaquettes de frein de son véhicule

Le bon état des plaquettes de frein garantit un bon fonctionnement du système de freinage. Leur entretien régulier préserve la sécurité au sein du véhicule. Cependant, il faut garder en tête que l’usure finit tôt ou tard par rattraper les plaquettes de frein. En général, elles se changent tous les 30000 à 45000 km. Voici quelques conseils pour que les plaquettes de frein gardent qualité et efficacité le plus longtemps possible.

Préparer les plaquettes de frein

Pour optimiser le freinage, toute la surface d’une plaquette de frein doit entrer en contact avec le disque. Lors d’un changement de plaquettes, il faut veiller à chanfreiner les rebords des garnitures avec une lime ou du papier de verre.

Adopter une conduite responsable

Moins solliciter ses freins, éviter le freinage d’urgence, cela reste tout à fait possible en adoptant une conduite appropriée. Pour préserver ses plaquettes de frein, il faut adopter un rythme de conduite tranquille, surtout en ville. Une conduite sportive altère la durée de vie des plaquettes, fait consommer plus de carburant et abîme les pneus. Sans compter les risques de sécurité.

Privilégier le frein moteur

La rétrogradation des vitesses a pour effet de ralentir la cadence du véhicule sans pour autant utiliser les freins. Le conducteur doit faire preuve d’anticipation, mais une fois habitué, celui-ci va grandement préserver l’ensemble du système de freinage. L’inertie du moteur reste le meilleur atout pour éviter de brusquement utiliser les freins.

Perdre le réflexe de garder le pied sur le frein

Nombreux sont les conducteurs qui gardent le pied sur la pédale de frein après un freinage énergique. Or, même avec une pression minime, le liquide de frein agit sur tout le système de freinage. À cause de la chaleur que la friction transmet, les disques de frein risquent de se voiler et les plaquettes peuvent y rester collées. Le conducteur doit donc éviter de placer continuellement son pied sur la pédale de frein.

Utiliser le freinage dégressif

Freiner fort au départ, puis relâcher la pédale au fur et à mesure : voici à quoi se résume le principe du freinage dégressif. Cette méthode s’utilise notamment en sport automobile afin de préserver les freins au maximum. Le risque d’échauffement des disques et des plaquettes de frein est ainsi écarté.

Ne pas oublier les autres pièces du système de freinage

Lors du changement des plaquettes de frein, il faut également vérifier l’état d’usure du disque de frein et celui de l’étrier. Si l’épaisseur du disque de frein dépasse 1 mm, alors le changement doit immédiatement avoir lieu. Le remplacement des plaquettes de frein sur un disque hors-cote, fissuré ou voilé peut altérer plus rapidement leur qualité. De même, si le conducteur observe des plaquettes de frein plus usées que d’autres, cela signifie que l’étrier est probablement à nettoyer, voire à changer.

Roder ses plaquettes de frein neuves

Le rodage des plaquettes de frein doit être effectué après chaque remplacement des pièces. Cette manœuvre consiste à éviter les freinages brusques durant les 200 ou 300 km qui suivent le changement. Ainsi, les plaquettes de frein se moulent à la forme du disque. La friction entre les plaquettes et le disque de frein devient optimale, offrant un freinage plus doux.

Le rodage demande également quelques modifications temporaires dans la manière de conduire. Il suffit d’accélérer rapidement, puis de décélérer tout aussi vite. Attention, il faut s’assurer de rouler dans une zone peu fréquentée, par exemple sur une portion d’autoroute. Attention à ne pas dépasser les limites de vitesse. La sécurité sur la route prime avant tout.

Même en prenant toutes ces précautions d’entretien, la friction entre les plaquettes et le disque de frein entraîne une usure irrémédiable. Il faut garder en tête que ces pièces indispensables à la sécurité des passagers doivent être régulièrement contrôlées par des mécaniciens professionnels. La révision des plaquettes doit être effectuée tous les 10000 à 15000 km. Il convient de se fier aux conseils inscrits dans le carnet d’entretien.

Nous vous recommandons ces autres pages :