Triangle ou bras de suspension : rôle, fonctionnement et maintenance

En mécanique, les problèmes de moteur, d’embrayage, de boîte de vitesse, de pot d’échappement ou de frein passent rarement inaperçus. Pourtant, les défaillances d’autres éléments, comme ceux qui constituent le système de suspension, ne doivent jamais être négligées, car ils permettent de relier les roues ainsi que le dispositif de freinage au châssis et au moteur.

Si l’amortisseur ou l’essieu sont des pièces connues, les bras ou triangles de suspension le sont un peu moins. Cette articulation essentielle, qui sert à assembler le train roulant et le châssis, n’est pas une pièce d’usure, mais elle peut être fortement endommagée en cas de choc causé par un accident ou la conduite sur une route détériorée. On vous explique tout ce qu’il faut savoir sur son rôle et son fonctionnement.

Qu'est-ce qu'un triangle ou bras de suspension sur une auto ?-1

Qu’est-ce qu’un triangle ou un bras de suspension?

Le bras de suspension est une pièce essentielle du système de direction d’un véhicule. Il permet de relier le châssis de la voiture au moyeu de la roue servant à fixer cette dernière sans entraver sa rotation.

Le rôle d’un triangle de suspension

Le rôle du bras de suspension est de maintenir la suspension du châssis par rapport à la roue. Lorsqu’il est en bon état, il participe à la bonne santé des pneus et à la sécurité des passagers. Cette articulation, couplée avec le ressort et l’amortisseur, garantit une bonne tenue de route. Un système de suspension défaillant peut avoir des conséquences dramatiques sur la conduite, comme une perte de contrôle du véhicule.

La différence entre un triangle et un bras de suspension

Aucun bras ou triangle de suspension n’est identique d’un constructeur ou d’un modèle de voiture à un autre. Sur certains véhicules haut de gamme ou dotés d’un moteur puissant, il est possible de trouver plusieurs bras ou triangles. Ce qu’il faut retenir, c’est que les deux pièces ont la même fonction, mais il s’agit juste de technologies différentes :

  • le triangle de suspension, également appelé la suspension à bras articulé double, est un bras composé de deux bras (inférieur et supérieur). Il possède deux points de fixation côté châssis;
  • le bras de suspension, dit de type McPherson, ne comporte que le bras inférieur, et donc un seul point de fixation côté châssis, le corps de l’amortisseur jouant le rôle de liaison sur la partie supérieure. Ce modèle, plus économique, se retrouve surtout sur les véhicules de grande série.

Les matériaux de fabrication d’un bras de suspension

Les bras ou triangles de suspension peuvent être fabriqués dans des matériaux divers, tels que :

  • la fonte ;
  • la tôle d’acier embouti;
  • un alliage d’aluminium.

La rotule de suspension

Certains triangles ou bras de suspension possèdent une rotule intégrée, autrement appelée rotule de suspension, rotule de pivot ou rotule de triangle. Cette pièce de sécurité est un élément mobile équipé d’un soufflet qui s’attache à la roue par le porte moyeu. Elle assure la liaison côté roue en jouant un rôle d’articulation. Elle est responsable de la direction de la roue. Sa défaillance risque d’accélérer l’usure du pneu, alors qu’une rupture peut entraîner une perte de contrôle du véhicule, voire le détachement de la roue.

Le silent bloc

Alors que la rotule de suspension assure la liaison côté roue, le silent bloc, présent sur l’ensemble des bras ou triangles de suspension, assure la liaison côté châssis. Il y en a un sur les bras et deux sur les triangles au niveau des points d’attache châssis. Ce manchon en métal et en caoutchouc (ou en élastomère) agit comme point de pivotement. Il est utilisé en compression pour jouer le rôle d’un petit amortisseur et réduire les vibrations causées par le système de suspension du véhicule.

Pourquoi changer un bras de suspension sur sa voiture? 

Un bras ou un triangle de suspension abîmé ou cassé peut provoquer une perte de contrôle du véhicule, nuire à la direction et altérer le confort de conduite, mais ces pièces sont particulièrement résistantes face à l’usure. Dans de bonnes conditions, elles peuvent même durer toute la vie du véhicule. Cependant, il est important de vérifier périodiquement leur état d’usure, en particulier lorsque le véhicule atteint un fort kilométrage.

Ces éléments sont soumis à des contraintes spécifiques pouvant entraîner une usure prématurée, des déformations, voire une cassure totale. Ils peuvent être endommagés par un choc, un accident ou la conduite sur une chaussée déformée. L’infiltration de saleté dans la pièce peut également favoriser la corrosion de la pièce. Sur un bras ou triangle de suspension, c’est souvent le silent bloc qui se détériore en premier. Il est généralement possible de changer cette pièce séparément, mais ce n’est pas toujours le cas. Lorsque le silent bloc ne peut pas se dissocier du reste du bras, l’intégralité du mécanisme doit alors être remplacée.

Qu'est-ce qu'un triangle ou bras de suspension sur une auto ?-2

Quand faire contrôler ses triangles de suspension? 

Certains symptômes sont révélateurs de l’usure des triangles et bras de suspension. Il ne faut jamais les prendre à la légère, car ils peuvent mettre la sécurité en jeu sur la route. Il est parfois difficile de distinguer les signes d’usure d’un bras de suspension de ceux liés à d’autres pièces de la suspension, l’amortisseur ou la rotule par exemple. Il est donc important de passer au garage pour faire vérifier l’état des suspensions du véhicule par un professionnel en cas de :

  • vibrations dans le volant, surtout dans les virages;
  • distances de freinage allongées;
  • bruits de claquement au niveau de la suspension;
  • perte d’adhérence ou mauvaise tenue de route, notamment face au vent ou aux défauts de la chaussée;
  • écarts anormaux de direction d’un côté ou de l’autre au freinage ou à l’accélération;
  • usure prématurée ou asymétrique sur le bord extérieur des pneus;
  • choc violent sur une roue.

Pour conclure, le système de suspension d’un véhicule, en particulier ses bras de suspension, doit être contrôlé après tout choc violent ou lorsqu’un jeu important est constaté au niveau des rotules ou des silent blocs. La réparation peut nécessiter un outillage professionnel et s’avérer délicate à effectuer. Une mauvaise prise en charge de l’opération de remplacement peut engendrer des problèmes de sécurité. Il est donc conseillé de faire appel à un mécanicien qualifié pour la changer.

Nous vous recommandons ces autres pages :