Bras ou triangle de suspension auto : comment choisir ?

L’achat d’un bras ou triangle de suspension pour une voiture peut être une tâche intimidante et déconcertante pour certains. Cette pièce a plus d’une fonction dans le système de suspension d’une voiture, c’est pourquoi il est important de bien la choisir. Un bras ou un triangle de suspension de mauvaise qualité a un impact sur la conduite et la sécurité.

Mais nul besoin de vous documenter pendant des jours pour tout savoir sur le bras et le triangle de suspension. Ici, nous vous guidons pour rendre le choix du bras ou triangle de suspension aussi simple que possible. Nous répondons aux questions que vous pouvez vous poser pendant la recherche de la pièce qu’il vous faut.

Comment choisir le bras ou triangle de suspension pour son auto ?-1

Bras et triangle de suspension auto : définition

Avant d’aborder les différents types de bras ou de triangle de suspension pour une voiture, il convient de comprendre leur rôle et leur fonctionnement.

À quoi sert le bras ou le triangle de suspension ?

Le bras de suspension est une pièce mécanique de la voiture qui permet de relier le moyeu de roue au châssis. C’est en fait la pièce qui maintient les roues alignées à la carrosserie, en les reliant au système de direction. Le silent bloc garantit sa liaison avec la rotule de suspension. Le rôle du bras de suspension est de supporter le poids du véhicule et de contrôler sa qualité de roulement, sa maniabilité et sa dynamique générale. Une voiture possède donc au moins un bras ou un triangle de suspension par roue. 

Le bras ou triangle de suspension est donc un élément clé pour la sécurité et le confort du conducteur. Mais en plus d’assurer la bonne tenue de route et la bonne résistance aux chocs, des suspensions en bon état permettent une meilleure longévité des pneus du véhicule. 

Bras et triangle de suspension : quelle différence ?

Il n’y a pas de grandes différences entre un bras de suspension et un triangle de suspension. Ils ont tous les deux pour objectif d’aligner et de fixer les pièces de la roue, c’est-à-dire le moyeu de roue et l’amortisseur reliés au châssis. La seule différence notable est le nombre de fixations au châssis. Les bras de suspension classique possèdent deux attaches. Ils sont utilisés sur la plupart des véhicules modernes. Le triangle de suspension est en fait un type de bras de suspension de forme triangulaire. Ce dernier est plus coûteux et s’avère donc majoritairement utilisé sur des voitures puissantes et luxueuses. Tous les deux ont la même fonction et dépendent étroitement du type de véhicule et du choix du constructeur.

Choisir le bras ou triangle de suspension : le matériau

Le bras de suspension doit être assez robuste pour maintenir les roues au châssis. Un bras de suspension plié ou cassé peut être dangereux lors de la conduite. Ainsi, le choix du matériau est un facteur essentiel à prendre en compte. Ce matériau sera notamment choisi en fonction :

  • du poids que le véhicule doit supporter ;
  • de l’état de la route et des conditions avec lesquelles le véhicule roule ;
  • du budget du propriétaire du véhicule.

L’acier

C’est ce qui est utilisé pour la plupart des bras de suspension des véhicules. Parce qu’ils sont moins chers à fabriquer, les bras de suspension en acier ont un faible prix sur le marché. C’est donc une réelle alternative économique, notamment lorsqu’on souhaite remplacer une pièce en mauvais état. L’acier fléchit sous la tension, ce qui est idéal pour une pièce de suspension. Ainsi, ce matériau permet d’éviter au maximum les ruptures ou fissures dans la cadre d’une conduite avec une charge lourde. L’acier a tout de même un inconvénient : il est lourd, ce qui peut compliquer la manipulation d’un véhicule, sans oublier qu’il ne résiste pas bien à la rouille.

L’aluminium

Le principal avantage de l’aluminium est qu’il est léger, ce qui facilite la direction de la voiture. Il n’en reste pas moins très résistant, et peut même parfois l’être plus que l’acier. De plus, les bras de suspension en aluminium ont une très bonne résistance à la corrosion : ils peuvent donc profiter d’une durée de vie plus longue. C’est une bonne alternative pour les voitures qui roulent dans des conditions très humides. Le seul inconvénient des triangles de suspension est qu’ils ne fléchissent pas bien sous la tension : ils sont donc plus enclins à se briser ou à se fissurer en cas de charge lourde ou d’impact.

La fonte

Les bras et triangles de suspension en fonte sont aussi une alternative à ceux en acier. En effet, ils sont similaires en termes de résistance, mais sont relativement plus légers, ce qui entraîne une amélioration de la direction et de la maniabilité. Ils peuvent aussi résister à des charges plus lourdes, c’est pourquoi les bras de suspensions en fonte sont une option idéale pour les camions et les SUV. Néanmoins, comme c’est le cas pour ceux en acier, ils sont sensibles à la rouille.

Comment choisir le bras ou triangle de suspension pour son auto ?-2

Choisir le bras ou triangle de suspension : la compatibilité

Le système de suspension est différent d’un véhicule à l’autre, entre les marques, mais également au sein d’une même marque. Il est donc important de connaître les caractéristiques de la voiture, comme : 

  • la marque ;
  • le modèle ;
  • l’année de fabrication.

S’il est difficile de trouver une pièce d’occasion qui correspond exactement à la voiture en question, des comparateurs en ligne permettent de rechercher une pièce compatible. Les pièces de rechange d’origine offrent les mêmes avantages que les pièces d’origine : elles sont aussi adaptées et performantes, en plus d’être moins chères.

Choisir le bras ou triangle de suspension : individuel ou en kit ?

Lors du choix d’un bras ou d’un triangle de suspension, deux possibilités s’offrent à vous : opter pour la forme individuelle ou pour le kit complet. En effet, si une seule section est endommagée, il est plus simple de ne changer qu’un bras de suspension. Cependant, la plupart des fabricants recommandent d’en changer au moins deux : les bras de suspension avant (droit et gauche) ou les bras de suspension arrière. Un remplacement complet peut être une solution économique, puisqu’il ne sera pas nécessaire de payer la main-d’œuvre pour un remplacement prochain. De plus, la livraison d’un kit inclut également toutes les fixations et autres pièces nécessaires à l’installation des bras ou triangles de suspension.

Il faut aussi garder en tête que même si le bras ou triangle de suspension est bien choisi, l’usure est inévitable et il est très probable que vous deviez procéder à un changement. Pour savoir à quel moment faire ce changement, il suffit d’être attentif aux symptômes de la voiture et de la faire contrôler régulièrement.

Nous vous recommandons ces autres pages :