Comment faire le choix d’un flexible de frein pour son véhicule ?

Le système de freinage est un mécanisme dont le moindre dysfonctionnement expose le conducteur d’une automobile à de grands dangers. Variant d’un véhicule à un autre, il doit ses performances à l’action combinée de plusieurs éléments, parmi lesquels figure en bonne place le flexible de frein. Compte tenu de son rôle dans le processus de freinage, il convient donc de tout savoir sur le flexible de frein pour mieux le préserver.

Toutefois, comme toute autre pièce, le flexible de frein peut subir l’usure du temps. Dans ce cas, un remplacement s’impose pour ne pas compromettre l’efficacité du système de freinage et celle de la voiture par la même occasion. Faisons donc un tour d’horizon de quelques critères à prendre en compte pour trouver le flexible de rechange idéal.

Comment choisir le flexible de frein pour sa voiture ?-1

Qu’est-ce qu’un flexible de frein ?

Le flexible de frein est un tuyau souple qui constitue la dernière partie du circuit hydraulique d’un véhicule. Il est relié aux étriers de frein auxquels il fournit du liquide de frein sous pression, puisé dans le réservoir d’huile de la voiture. Le liquide ainsi fourni est utilisé par les étriers pour exercer une pression sur les plaquettes de frein, qui, à leur tour, appuient sur les disques de frein lorsqu’on freine. C’est ce qui permet à la voiture de ralentir ou de s’immobiliser.

Quels critères prendre en compte lors du choix d’un flexible de frein ?

Pour choisir un flexible de frein, on tient compte de paramètres divers.

Le matériau

En fonction du matériau de fabrication, on distingue en général plusieurs types de flexibles de frein : le flexible en caoutchouc et le flexible armé ou en téflon.

Le flexible de frein en caoutchouc a pour matériau le caoutchouc souple. Il est connu pour sa tendance à se dilater rapidement. Très sensible aux conditions météorologiques et aux radiations ultraviolettes, il s’use assez vite, allongeant ainsi le temps de freinage.

Quant au flexible de frein armé, il s’agit d’une variété de la pièce traitée par le procédé de l’armature. L’opération consiste à renforcer la flexibilité et la résistance du flexible de frein, en le recouvrant de fils d’acier inoxydable et de téflon. Le flexible ainsi traité est capable de supporter des températures comprises entre – 73 °C et + 232 °C. Il assure un effort de freinage invariable et ne demande que peu d’entretien. Par ailleurs, le flexible de frein armé se détériore moins rapidement que le flexible ordinaire et permet de réduire les pertes de pression dans le système de freinage.

À considérer les caractéristiques de ces types de flexibles, le choix le plus judicieux à faire est sans doute celui du flexible de frein armé. Cependant, ce sont les conditions d’utilisation qui orientent le mieux dans le choix du matériau.

Ainsi, il est recommandé d’opter pour des flexibles en caoutchouc lorsque les conditions climatiques et météorologiques sont clémentes. Ce choix suppose tout de même un changement de la pièce dans des délais courts. Par contre, on optera pour un flexible armé ou en téflon, quelles que soient les conditions, si l’on est souvent amené à conduire son véhicule.

Le liquide de frein utilisé

Le choix du flexible de frein ne peut se faire sans égard au liquide de frein que l’on utilise. En effet, le type de fluide utilisé par le véhicule détermine également le choix du matériau. Ainsi, le flexible peut être sujet à la corrosion, à des fuites et à l’éclatement si la matière de fabrication est incompatible avec le liquide de frein.

Pour un choix avantageux, on évitera un flexible de frein en caoutchouc si la voiture utilise du Liquide Hydraulique Minéral (LHM), car celui-ci est très corrosif. Par contre, lorsqu’on utilise du liquide de frein de type DOT 3,4 et 5.1, le flexible de frein en caoutchouc est parfaitement adapté. Pour finir, on privilégiera les flexibles en téflon lorsqu’on a affaire à du liquide de frein de type DOT 5.

La taille du flexible de frein

Pour un remplacement de flexible de frein, il est important de s’assurer que le flexible de rechange a la même taille que l’ancien. Pour ce faire, on se fie à la documentation technique du véhicule, laquelle fournit toutes les informations sur les caractéristiques des pièces standards.

En règle générale, il est conseillé de choisir un flexible qui n’est ni trop court ni trop long sur le véhicule. De fait, si le flexible de frein est trop court, il ne résiste pas à la pression et éclate rapidement. En revanche, s’il est trop long, il frotte contre la roue et s’abîme très vite. Il est donc primordial de choisir les bonnes dimensions.

La marque de fabrication

Le marché des flexibles de frein est alimenté par diverses marques de fabricants. Pour ne pas se perdre dans leur grande masse et faire le meilleur choix, il est recommandé de miser sur les modèles commercialisés par des marques connues. Pour faire le tri entre ces fabricants, il suffit de se rendre sur les sites spécialisés et de consulter les avis et les comparatifs. Les fabricants les plus cotés et les mieux notés sont sans conteste ceux qui commercialisent les meilleurs modèles.

Le prix

Le budget dont on dispose n’est pas un critère moindre dans le choix d’un flexible de frein. En termes de prix, on a notamment le choix entre les flexibles en caoutchouc, relativement moins chers, et ceux en téflon qui coûtent plus cher. Bien entendu, les flexibles en caoutchouc constituent des solutions plus économiques et mieux adaptées aux budgets modestes. Par contre, il est connu qu’ils ne garantissent pas les meilleures performances dans le temps. Pour un système de freinage efficace sur le long terme, les flexibles en téflon devraient être privilégiés.

Comment choisir le flexible de frein pour sa voiture ?-2

Peut-on choisir son flexible de frein soi-même ?

En tant que conducteur et propriétaire d’un véhicule, on est sans doute la première personne à être alertée par les signes d’usure des flexibles de frein. Face à ces signaux, l’attitude réflexe à adopter est bien évidemment de vérifier le niveau d’huile de frein et l’état de ses flexibles. En cas de problème manifeste, on est alors en droit de penser à un changement. On peut se référer à la documentation technique du véhicule pour savoir quel flexible choisir.

Toutefois, les risques de faire un mauvais diagnostic et de se tromper dans le choix sont fréquents. L’idéal serait donc de faire un tour au garage pour solliciter l’avis d’un spécialiste, en l’occurrence celui d’un mécanicien. Ce dernier est le plus habilité à procéder à un contrôle technique complet et précis du système de freinage. En fonction des résultats, il saura décider si les flexibles de frein doivent être changés, ou non. En cas de remplacement, on peut également compter sur ce professionnel pour conseiller et accompagner dans le choix.

Nous vous recommandons ces autres pages :